Blog

Le piège à parents : Le manque de connaissances retient les enfants d’une carrière en cybersécurité

Les parents peuvent jouer un rôle influent dans le choix de carrière de leurs enfants, mais lorsqu’il s’agit de carrière en cybersécurité, la plupart des parents n’ont aucun conseil à donner. C’est parce qu’ils ne savent pas grand-chose, voire rien, sur le sujet.

Une enquête menée par le SANS Institute, fournisseur de formation en cybersécurité, a révélé que 63 % des parents du Royaume-Uni ne sont pas en mesure de répondre aux questions sur la façon de trouver un emploi dans le domaine de la cybersécurité. Presque autant de parents (61 %) ont déclaré qu’ils n’avaient que peu ou pas de connaissances sur les possibilités de carrière dans l’industrie, même si 91 % ont dit avoir entendu parler de cybersécurité.

Et malgré le potentiel de revenu élevé des carrières en cybersécurité, 72 % des parents ont déclaré qu’ils n’avaient jamais envisagé une carrière dans le domaine pour leurs enfants. Ce manque de connaissances chez les parents est troublant étant donné que la région EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) connaît actuellement une pénurie de 142 000 travailleurs de la cybersécurité, d’après les recherches (ISC)². Si l’on ne conseille pas aux enfants d’envisager une carrière en cybersécurité, cela réduit la perspective de combler l’écart dans un avenir proche.

“Ces résultats doivent être considérés comme un signal d’alarme pour l’industrie de la cybersécurité, qui doit faire davantage pour se faire connaître “, a déclaré James Lyne, directeur technique, SANS Institute. “Les seules personnes qui peuvent vraiment faire passer ce message sont celles qui travaillent déjà dans l’industrie – c’est une autre façon d’aider à combler le déficit de compétences que nous connaissons actuellement.

Des fausses idées

Bien que les connaissances des parents sur les cyber-carrières soient sérieusement insuffisantes, il semble y avoir une plus grande sensibilisation aux carrières dans les technologies de l’information. Plus du quart des participants au sondage (27 %) ont déclaré que les TI sont l’un des cinq meilleurs choix de carrière pour leur aîné, ce qui indique que les parents comprennent le potentiel professionnel dans l’ensemble du domaine des TI.

Il est intéressant de noter que 69 % des parents ont indiqué qu’ils pensaient que la cybersécurité était enseignée à l’école, et 87 % qu’ils aimeraient que leurs enfants en apprennent davantage sur la cybersécurité dans le cadre du programme scolaire et des activités parascolaires.

Ces résultats montrent que si les parents ne conseillent pas à leurs enfants de faire carrière dans la cybersécurité, ce n’est pas par préjugé contre ce domaine. C’est plutôt parce qu’ils n’en savent vraiment pas assez et, s’ils ont le choix, ils veulent que leurs enfants en apprennent davantage sur le sujet.

Signes d'espoir

Sur une note positive, le SANS Institute a également interrogé des étudiants britanniques et a constaté que 46 % d’entre eux avaient entendu parler de la cybersécurité par leurs parents. Avec un peu plus de connaissances parmi les parents, il est probable que l’intérêt pour les carrières en ligne serait stimulé.

Pour y parvenir, comme Lyne l’a suggéré, l’industrie a du travail à faire. La collaboration avec les écoles pour sensibiliser et éduquer les élèves et les parents à la cybersécurité serait un pas dans la bonne direction. De tels efforts peuvent prendre du temps, mais ils valent certainement la peine d’être envisagés. L’alternative est la poursuite du déficit de compétences en matière de cybersécurité pendant de nombreuses années encore.

Source: Cybersecurity Insiders

0/5 (0 Reviews)
Tags

Leave a comment